Nantes - Décembre 2014

Eh oui, la maîtresse a aussi une maman ! 

Qu'elle remercie pour tout, notamment pour les jolies serviettes brodées qui ont bien servi, après les ateliers d'imprimerie, de peinture, de papier mâché, de cuisine, et autres goûters bien collants.

 

Nantes - Décembre 2014

Hier, nous avons reçu la visite de la classe de CE1/CE2 de l'école Saint-Pierre, située près du château de Nantes.

Leur maîtresse était venue voir le spectacle, et cela lui a donné envie de montrer à ses élèves comment vivaient et travaillaient les artistes de cirque.

Pour le goûter, sur une idée et avec l'aide de Marie, la maman d'Adèle, nous leur avions préparé de magnifiques maisons en gâteaux et bonbons, aussi belles que celle de la sorcière dans Hansel et Gretel. Franck, le cuisinier de La Roulante (catering nomade) qui prépare les repas pour les spectateurs, nous a prêté une douille pour mettre la colle le long des gâteaux. C'était parfait ! Voici la recette de la colle alimentaire :

1 blanc d'oeuf

200 g de sucre glace

un peu de jus de citron

 

 

Dans l'équipe des cuisiniers, devinez qui a été la plus coquine ?

 

Nantes - Décembre 2014

Cette semaine, La Caracole a accueilli un nouvel élève en Petite Section : Timour, le fils de Vincent qui est venu filmer le spectacle.

Sol et Timour se connaissent bien, ils ont grandi ensemble aux Beauvais, à Saint-Agil. Retrouvailles et travail tout au long de la semaine.

 

Atelier papier mâché. Tiens, c'est drôle, les brosses à dents et les pailles tiennent debout toutes seules !

 

 

Atelier imprimerie, suivi d'une décoration complémentaire au feutre.

 

Atelier "riz", pour verser, remplir, tracer, etc. Timour, avec les célèbres petites boîtes jaunes, a l'idée de fabriquer des maracas.

Nantes - Décembre 2014

Lorsque nous avons fait les gâteaux, j'ai récupéré des boîtes à oeufs dans la cuisine de Marcel, et je mets en place l'activité des "Boîtes à oeufs" (cf. Dominique Valentin) avec Sol.

Sol se familiarise d'abord avec le matériel en remplissant les boîtes de petites pastilles de couleur. Puis, sa mission est de remplir successivement trois boîtes, en allant chercher les pastilles chez "la marchande" située à l'autre bout de la pièce. A la fin du remplissage de chaque boîte, si elle a trop de pastilles, je lui rappelle la consigne, elle constate que c'est raté, et elle passe au remplissage de la boîte suivante. Elle a le droit de faire plusieurs allers et retours pour remplir une boîte petit à petit.

De chez la marchande, elle ne peut plus voir la boîte à oeufs. Cette distance et l'analyse de ses erreurs successives doivent peu à peu l'amener à construire et mémoriser l'image d'une collection (les cases vides qui restent à remplir) et constituer une collection équivalente de pastilles chez la marchande, sans avoir même à passer par le dénombrement. Cette équivalence entre les deux collections est une notion importante à construire. Et cette activité permet de mettre du sens sur les mots servant à comparer les collections (trop, pas assez, etc.). 

 

1ère boîte :

Sol fait un seul voyage chez la marchande, et elle en rapporte une grosse poignée. Il y en a trois de trop.

2ème boîte :

Prudente, Sol fait plusieurs voyages et rapporte à chaque fois de petites quantités, mais, lors du dernier voyage, la quantité rapportée est encore trop grande. Il y a une pastille de trop.

3ème boîte :

A chaque voyage chez la marchande, Sol ne ramène que des très petites quantités. La boîte une fois presque remplie, elle observe bien la quantité restante et ramène juste ce qu'il faut.

Bravo !

Copyright © 2014. All Rights Reserved.